Hachures jaunes
Jaune éthéré
Jaune de crayon de couleurs
Du temps de l’enfance
Jaune de nulle part

Jaune de l’éblouissance  
Ruisselets d’instants
Délivrés de l’ heure
Ça pourrait être dans un rêve
J’étais là pourtant réveillée
Et toi à quelques pas
Tendre éveillé
Au lointain
Dans l’horizon du temps
Le père marchait à pas pressés
Vers le maudit instant

Chahla Chafiq
Décembre 2013