Extrait : "La propagation du concept d'islamophobie, qui remplace aujourd'hui celui plus approprié de racisme antimusulman, encourage des confusions nuisibles. Alors que le racisme antimusulman désigne le recyclage des idéaux racistes qui stigmatisent les musulmans comme porteurs de sauvagerie et justifient ainsi leur rejet, l'islamophobie sert à empêcher toute approche critique de la religion islamique. Il jette le soupçon sur toute opposition et résistance à l'islamisme."

Texte de la conférence "Le religieux, le politique et la laïcité : les défis actuels" paru dans l'ouvrage collectif "Laïcité-laïcités ?"

 

Sur le site de l'ITS