Pour Chahla Chafiq, la France a d'abord été un pays de refuge, choisi presque par hasard lorsqu'elle a fui l'Iran en 1981. Sociologue reconnue, elle parvient à faire connaitre certains de ses travaux dans son pays d'origine.