Qui suis-je ?

Portrait de Chahla Chafiq Le persan est ma langue maternelle, une langue qui berce une littérature magnifique, qui véhicule une histoire et une expérience vertigineuses. Le français est ma langue d’adoption, ma langue d’exil, qui m’a donné la clé pour entrer dans une autre histoire, une autre littérature et une autre expérience tout aussi fascinantes.
Longtemps, j’ai réservé le français à mes essais et je n’écrivais mes nouvelles qu’en persan. Puis, j’ai dépassé cette frontière pour explorer, dans mes deux langues, tout genre d’écriture.
L’écriture est devenue mon lieu d’existence, hors frontières, pour vivre la liberté.

Le Monde Festival (17 septembre 2016)

La condition des femmes et les enjeux internationaux - France Culture (10/03/2016)

"Les intégristes sont obsédés par le corps des femmes" (Humanité, 21 octobre 2016)

Chahla Chafiq, sociologue, interroge l’islamisme sous l’angle du rapport entre le religieux, le politique, le sexe et le genre. Dès qu’une femme se voile, dit-elle, ce geste banalise un signe sexuel et symbolise une féminité soumise au regard de l’homme. La condition des femmes questionne radicalement le système social et politique, défend-elle.

Lire la suite...

De l’étoffe du souvenir

lactee

Il plut
Toute la journée
Il pleure
D’un lourd chagrin
Le ciel
Je me disais

Le soleil
Qui vint le consoler
Dansa en vain
Il en pâlit
Le frêle
Arc en ciel

Quelle beauté
Pourtant
Au cœur des nuages
Ce chemin lacté
Qu’il peint
D’un trait

Ephémère
Et continu
Il a l’étoffe
D’un souvenir
Je me disais

 

Chahla Chafiq
Décembre 2017